[Aller au menu]

INFO. Campement illicite de Roms : le Conseil d'Etat a rendu son ordonnance et débouté les occupants de leur demande.

Depuis le 3 juin, la Commune de Canéjan se trouve confrontée à la présence d’un important campement de Roms installés illégalement sur des terrains à vocation économique, dans la zone du Courneau. Début août, il a fait l’objet d’une polémique médiatique, relayée par les réseaux sociaux, en réponse à une ordonnance rendue par le Tribunal Administratif de Bordeaux qui déboute les roms de leur demande d’adduction de leur campement au réseau d’eau et la mise en place de toilettes mobiles.
Ordonnance rendue par le Tribunal Administratif de Bordeaux le 31/07/2018.

La commune de Canéjan regrettait début août la polémique médiatique relayée sur les réseaux sociaux qui ne considérait pas l’ensemble des éléments de ce campement illégal, tout en déplorant la situation précaire de cette population qui aurait pu être traitée bien avant leur arrivée sur la commune par les pouvoirs publics compétents.

Un communiqué de presse est venu apporter quelques précisions et démentir certaines affirmations, notamment sur de supposées coupures d'eau en pleine canicule.

Communiqué de presse du 09/08/2018.

Saisi par les occupants illégaux, le Conseil d’État vient de les débouter de leur demande d'adduction d’eau et de sanitaires, confirmant ainsi le jugement de première instance. Pour la plus haute juridiction administrative, "Le comportement des autorités publiques ne peut être regardé comme constitutif d'une carence portant une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale".

Ordonnance du Conseil d'Etat statuant au contentieux du 30/08/2018.

Le 03 septembre 2018