[Aller au menu]

Dès 2008, la Commune de Canéjan a souhaité mettre en chantier une politique volontariste de développement durable de son territoire communal. Ses grandes orientations ont été posées à partir de 2004 dans le cadre du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.), document qui précisait la manière dont la Commune se projetait dans l’avenir, imaginait son développement, cohérent, à long terme, en tenant compte de ses atouts et de ses faiblesses.

L’objectif de cette réglementation qui posait les bases du Plan Local d'Urbanisme (PLU), est de « favoriser un développement local maîtrisé et équilibré, de renforcer la cohésion sociale du territoire, de promouvoir un développement économique durable et efficace, et enfin, de contribuer à la préservation du cadre de vie des Canéjanais ».

L'engagement politique (2008)

Dès 2008, la nouvelle équipe municipale a posé les bases d'un principe d'action, celui de « gérer l’action communale selon les recommandations de l’Agenda 21, c’est-à-dire en se projetant vers l’avenir, en identifiant les nouveaux défis et en définissant les grandes orientations de progrès, dans le respect des principes de responsabilité et de précaution ».

Le Conseil municipal a souhaité formaliser cette ambition en actant la création d’un Agenda 21 local le 8 février 2010. Cet engagement politique a été réaffirmé le 17 juillet 2014.

L'état des lieux du territoire

En 2010, un état des lieux du territoire a été réalisé afin d’analyser les réalités locales et les attentes économiques, sociales, environnementales. De cette photographie, ont été déduits les objectifs à atteindre pour améliorer la performance de la collectivité.

Le Conseil Economique, Social et Environnemental Municipal (CESEM), instance citoyenne participative ad hoc créée en septembre 2010, a mené une réflexion sur le territoire et produit un rapport portant « Éléments de réflexion […] sur la Commune de Canéjan en matière de développement durable » ; le résultat de ces travaux, menés sur une année, s'appuyant sur un questionnaire soumis à la population et sur des informations obtenues à partir de documents divers, d'échanges avec les élus et les services municipaux, de contacts avec des personnalités ou organismes extérieurs, est un état des lieux structuré autour de "points globalement positifs" et "points à améliorer".

Pour contacter le CESEM pour toute question, observation ou pour prendre part à ses travaux : agenda21@canejan.f.

Les enjeux pour le territoire

  • Assurer le bon équilibre, dans la mise en œuvre des actions de la Commune, entre les exigences sociales, environnementales et économiques,
  • Renforcer localement la cohésion sociale et promouvoir un aménagement durable, maîtrisé et équilibré, qui intègre les préoccupations environnementales et énergétiques et favorise une vie économique de qualité,
  • Préserver les ressources humaines, naturelles et économiques du territoire communal, conforter son attractivité tout en conservant ses composantes identitaires,
  • Initier de nouveaux comportements compatibles avec les exigences de durabilité, avec, à terme, la volonté de faire de chaque habitant un acteur du développement durable,
  • Maintenir la participation active de tous les acteurs sur le territoire (instances consultatives, associations, etc.),
  • Anticiper les effets des évolutions démographiques attendues (ZAC de Guillemont) à l’horizon 2017 : prise en compte des conséquences démographiques sur l’affectation des sols, la consommation énergétique, les ressources en eau, la mobilité, etc.

Les axes et les objectifs stratégiques

En janvier 2012, le Conseil municipal a décidé d’arrêter sa stratégie locale de développement durable à moyen terme et de définir les grandes orientations stratégiques de l’Agenda 21 local, telles qu’elles découlent de la conjugaison des engagements politiques de l’équipe municipale, des préconisations du CESEM et des projets des services municipaux, à savoir :

  • Axe 1 : Faire de Canéjan une commune EXEMPLAIRE, qui intègre le développement durable dans ses pratiques internes

  • Axe 2 : Faire de Canéjan un territoire engagé dans la lutte contre le changement climatique et RESPONSABLE face aux enjeux planétaires

  • Axe 3 : Faire de Canéjan une commune SOLIDAIRE et mobilisée pour le bien être de ses habitants et des générations futures

Ces 3 axes majeurs visent à répondre à 6 objectifs :

1/ Encourager des pratiques de mobilité et de transport plus durables,
2/ Favoriser et promouvoir les comportements les plus « sobres », ainsi que les énergies alternatives (performance énergétique),
3/ Préserver les écosystèmes et les ressources naturelles,
4/ Informer pour éclairer les choix collectifs et individuels,
5/ Maintenir un bon niveau de services à la population,
6/ Valoriser les richesses du territoire.

Le plan d’actions de l’Agenda 21 local

Le plan d'actions de l'Agenda 21 local a été définitivement adopté par le Conseil municipal le 10 avril 2012, à l’issue du processus de concertation mettant en jeu les observations des administrés de la Commune et les recommandations complémentaires du CESEM, des élus et des services municipaux.

Les 28 actions qui le composent ont permis de relier entre elles les nombreuses actions déjà engagées au titre du développement durable : concertation avec les habitants, éducation à l’environnement, éco-construction, déplacements, eau, énergie, air, climat, patrimoine naturel, déchets, santé publique, action sociale, habitat, culture, achats publics, etc.

Plus largement, la volonté de la collectivité n'est pas seulement d’accompagner un changement mais d’initier de nouveaux comportements compatibles avec les exigences de durabilité, avec, à terme, le souhait de faire de chaque habitant un acteur à part entière du développement durable.

Vers un projet de "Ville en Transition"

Le dispositif de suivi de ces 28 actions a permis à la collectivité d'expérimenter les 152 mesures qui les constituaient, de les évaluer et de les adapter.

La qualité de son engagement a permis à la commune de Canéjan d'être nommée au Prix des Energies citoyennes 2016.

Après cinq années d'exercice, le premier Agenda 21 de Canéjan arrive à son terme. Il est apparu utile de réaliser courant 2017 un bilan d'étape d'un point de vue de la démarche et de son exécution, qui doit permettre de vérifier et de faire connaître l’apport de notre Agenda 21 local et de ses 28 actions, aux objectifs de développement durable. Ce travail préfigure ainsi la refonte du nouvel Agenda 21 au travers un projet de "Ville en Transition".